Ménestrels celtes

Au Moyen-Âge, les ménestrels accompagnaient un chanteur d’un instrument. C’étaient des musiciens ambulants ou engagés par un seigneur.

En Bretagne, Morgan et Corbin sont les Ménestrels des Terres de Lune. Ils nous emmènent aujourd’hui à la découverte du Samain et de Tristan et Iseult.

Selon le Trésor de la langue française, ménestrel avait le sens de « serviteur » (vers 1050) puis celui de « ouvrier, artisan » (1170) en ancien et moyen français. À la même année Chrétien de Troyes indique « poète ou musicien allant de château en château, chantant des vers ou récitant des fabliaux ». Le mot avec ce sens finit par disparaître avant le XVIe siècle.

« Ménestrel » tire son origine du bas latin ministerialis, de minister, serviteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *