Parole… de Dina Babouder

Dina Babouder

Dina Babouder, iconographe d’origine libanaise, se livre à nous.

— Les disques et livres de ton enfance et de ton adolescence
Disques : la musique classique (la collection de mon père jouait chaque jour).
Livres : Milan Kundera, Simone de Beauvoir, Marguerite Yourcenar…

— Pour accueillir le soleil, tu écoutes
Radio classique (celle de Radio Canada).

— Une chanson que tes parents appréciaient
Il m’est difficile d’en nommer une seule. Ils aiment beaucoup Jean Ferrat, Jacques Brel, etc.

— Un artiste oriental
Feyrouz. On l’écoutait, maman et moi, à la radio tôt le matin avec le lever du soleil, avant le début des bombardements…

— La réalisation dont tu es le/la plus satisfait(e)
Une icône de la Vierge avec son enfant.

— Le dernier disque/livre que tu as acheté
Disque : 100 Best Adagio voices.
Livre : Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr.

— Le dernier film que tu as vu
The Beauty and the Beast (eh oui !, souvenir d’enfance).

— Le dernier livre que tu as lu
Je lis présentement, en parallèle : Our Mutual Friend de Charles Dickens (un de mes auteurs préférés) et Le secret d’Adèle de Valérie Trierweiler.

— Un peintre que tu admires
Gustav Klimt.

Adèle Bloch-Bauer I, peinture à l'huile (1907, 138 × 138 cm), Neue Galerie (New York).

Adèle Bloch-Bauer I, peinture à l’huile (1907, 138 × 138 cm), Neue Galerie (New York).

— Ton plus grand rêve artistique
Être connue… Rêve de tout artiste…

— Si tu devais choisir :
* Une boîte de chocolat : Green and Black, 85 %
* Une boîte de peinture : pigments naturels de chez Kama Pigments
* Une boîte à musique : celle où on range des bijoux et dans laquelle il y a une ballerine qui tourne au son d’une musique mal enregistrée.

— Une chanson et un livre pour l’hiver
Chanson : Bells of New York City de Josh Groban (album Illuminations)
Livre : Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre, Train de nuit pour Lisbonne de Pascal Mercier, ou Les vies de papier de Rabih Alameddine (bon, je m’arrête…).

— Qu’évoque pour toi :
* Le Liban : une odeur de terre, de thym, de lavande, de fruits trop mûrs qui pourrissent sur leur arbre, d’arbres de pin et de maisons aux tuiles rouges…
* La France : la richesse, la culture, l’histoire, le génie…
* L’art religieux : parler sans dire de mots.

— Ce qui te caractérise le mieux
La rose (celle qu’on utilise pour faire de l’eau de rose).

— Un objet que tu emportes toujours avec toi
Un vieux chapelet en bois.

— Pour accueillir les étoiles, tu écoutes
Radio classique (celle de Radio Canada).

— T’arrive-t-il d’écouter de la musique au milieu de la nuit ?
Si je me réveille au milieu de la nuit, non, sinon je n’arriverai plus à m’endormir.
Si je n’arrive pas à m’endormir, oui, de la musique classique sur mon iPod.

Vous pourrez découvrir un entretien avec Dina sur Terres d’Asie.