Les pays de France

Les nombreux pays de France.

Les nombreux pays de France.

Le mot « pays » — du bas latin page(n)sis « habitant d’un pagus, d’un bourg, d’un canton », et par ext. le pagus lui-même — recouvre un ensemble de concepts proches. Dans notre cas, nous nous intéresserons à la région. Selon le TLF, le pays est la « partie plus ou moins étendue d’une nation : province, région, canton. »

[Il y avait dans la France agricole du XIXe siècle une] immense diversité des poids et mesures basés tantôt sur la journée de travail (le journal de terre de nos trisaïeuls), tantôt sur l’animal de trait (la bovée) ou sur la quantité de semences employées (la seterée) (…). Les usagers de ces mesures archaïques se claquemuraient existentiellement en petites unités régionales, les pays [it. ds le texte]. Ceux-ci sont assimilés aujourd’hui encore aux pagus, ou pagi de l’ancienne Gaule.
Le Matin, 8 juill. 1983, p.25, col. 1

Pour Larousse, c’est une « éégion envisagée au point de vue d’une certaine identité ou communauté d’intérêts de ses habitants, etc. : Pays chaud. Le pays bigouden. – En France, entité territoriale créée pour tirer parti de cohérences géographiques, historiques, économiques ou sociales, dans le cadre de l’aménagement du territoire. »

Quant à Wikipédia, « au sens de “petite région”, pays peut désigner une région naturelle ou un territoire, de dimensions un peu plus grandes ou un peu plus petites que le pagus gallo-romain.

Ainsi, en France, il désigne une “région naturelle” (ou “pays traditionnel”), telle que définie par l’école géographique de Vidal de la Blache ou par des érudits locaux, à partir de la géologie, de la géomorphologie, des paysages, des systèmes agraires ou d’un héritage historique féodal ou antique (le Vendômois, la Gâtine tourangelle, la Champagne berrichonne, la Brenne, le pays de Bray, le pays de Caux…) ; ces pays sont proches des pagi ou un peu plus étendus ;

Dans un sens au contraire plus restreint que le pagus, dans certaines régions, le mot est traditionnellement employé en milieu rural pour désigner le village, le bourg-centre de la commune par opposition aux espaces non bâtis et aux hameaux.
Une utilisation, très proche du sens originel, permet aussi de désigner le lieu de naissance d’une personne (“pays natal”, “mal du pays”) ou une production issue de terroirs propres au “pays” (“produit du pays”, “vin de pays”, “jambon de pays”…). »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *