Jeune femme s’exerçant aux kanji

Estampe de Yōshū Chikanobu Shin Bijin

Estampe sur bois Ukiyo-e par Yōshū Chikanobu, 1897.

Quel que soit le lieu ou l’époque (voir billets précédents sur la Perse et la France), l’écriture n’a pas été l’apanage des hommes comme en témoigne cette estampe japonaise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *