Fote ou pas faute ?

Bain colonial-eLorsque l’on regarde cette photo, il y a — a priori — une faute dans l’enseigne de l’entreprise. Pourtant, il n’est rien… ou presque ! Dans le premier cas, « colonial » s’accorde bien avec « bain ». Sur le deuxième panneau, où une faute semble s’être glissée, « Coloniale » porte une majuscule. Il s’agit de la rue Coloniale à Montréal. L’erreur vient du propriétaire qui n’a pas uniformisé le nom de son entreprise et le premier panneau a probablement été écrit au hasard !

Par contre…

à quelques mètres de là, une autre épicerie s’est arrangée pour glisser deux fautes dans son enseigne de cinq mots ! Le e qui aurait dû se trouver dans « colonial » a été, peut-être sous l’emprise de l’alcool, rattaché à « froid » !

Finalement, ce n’est pas de l’inattention, mais bien une méconnaissance du français.

Épicerie colonial

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *