One thought on “Dina Babouder”

  1. Nombreux sont les jeunes qui allient carrière et art dans leur vie, tu en fais partie chère Dina et je t’en félicite! Le désir de création qui t’habite conjugué à ta méditation qui s’en suit dotent tes icônes d’un charme unique et leur confère un cachet que tes doigts habiles traduisent avec une sensibilité incroyable. À titre d’exemple l’icône de Saint-Jean qui t’a été commandée il y a des années et qui fut offerte par un dignitaire à Monsieur Jean Charest m’avait à ce point émue que je n’arrivais pas à en détacher les yeux, au point où le politicien m’avait demandé si j’en étais l’auteure… et j’avais répondu fièrement «Non c’est ma nièce Dina qui l’a écrite!»; j’ai tellement regretté que tu n’aies pas été là ce jour-là pour constater par toi-même de l’admiration généralisée des personnes présentes devant ton œuvre à la beauté incontestable.
    Et vivement une exposition bien à toi où tu offrirais au regard et à l’âme tes si belles icônes, en une sorte d’évasion mystique, distraction salutaire d’une réalité de plus en plus terrestre! Jackie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *